samedi 19 novembre 2016

King's Game (Le manga , de son origine jusqu'à son extrême ...)


King's Game (Renda Hitori)

Titre Original : Ousama Game
Année de publication : 2011 - 2012
Nombres de volumes: 5
Scénariste : Kanazawa Nobuaki
Dessinateur : Renda Hitori
Genres:  Drame - Horreur - Mystère - School Life - Surnaturel - Survival game - Thriller

Résumé : À l'origine, King's Game est un roman publié sur Internet et ayant connu un immense succès. Il a par la suite été adapté en manga.
Nobuaki Kanazawa est un étudiant tout ce qu'il y a de plus banal : sa principale préoccupation est de se déclarer à la jeune fille qu'il aime.
Réveillé une nuit par un horrible cauchemar, il regarde son téléphone par réflexe : à l'intérieur, un étrange SMS demandant à ce que deux élèves de sa classe s'embrassent le lendemain, précisant que cet ordre émane d'un "roi" et que ses ordres sont absolus ! Croyant à un canular, Nobuaki ferme son portable et se rendort.
Le lendemain, lorsqu'il arrive en cours, ses camarades sont tout excités : tous ont reçus le message, et essaient de faire en sorte que les deux étudiants désignés la veille s'embrassent comme exigé par le roi.
Au début, tous se prennent au jeu, mais rapidement, les exigences du roi se font de plus en plus étranges et les 32 élèves de la classe se sentent de plus en plus oppressés. Cependant, il est déjà trop tard, le "King's Game" a commencé et ils ont 24h pour exécuter chacun de ses souhaits. Autrement, seule la mort les attends ! Source Nautiljon


Avis d'Emi-chan :
4,5/10  

Un groupe de lycéens obligé de participer à un jeu sadique , un potentiel traître à trouver , un chara-design à la Bakuman ... King's Game avait tout pour me faire succomber en un simple claquement de doigt car , après tout , je suis quelqu'un de simple : j'aime les survival game et tout ce qui ressemble à un jeu , sadique ou non , en général . Cependant , cela ne veut pas dire que je donne de "bonnes" notes à tous les survival que je lie ou que je regarde , au contraire même , j'attribue souvent à ces derniers des notes moyennes parce qu'une bonne partie d'entre eux sont très peu originaux et se contentent simplement de surfer sur la vague du succès des survival populaires sans chercher à offrir des idées de scénario innovantes . Mais , le plus souvent , malgré leurs défauts , les survival games arrivent à me plaire parce que , comme je l'ai dit plus haut , j'aime tout ce qui parle de jeux , tout simplement . 
Et bien , non content d'obtenir une note très moyenne , King's Game réussi également l'exploit de m'avoir ennuyée et , pire , de ne pas m'avoir diverti plus de dix minutes .

King's Game n'est pas complètement mauvais , il est surtout très plat et ordinaire . Il suit la trame de base de tout bon survival : on retrouve des jeux sadiques , des punitions morbides , du mystère autour de l'identité du game master , de la cruauté humaine ... et surtout des personnages imparfaits et plutôt réalistes mais également stéréotypés et surtout terriblement agaçants . On a , par exemple , le modèle typique du "gentils héros qui veut sauver le plus de personnes possibles , se sacrifier pour ses amis et vaincre le grand méchant" , en particulier dans les derniers tomes . En effet , au début du manga , Nobuaki est un personnage qui veut surtout se sauver lui même ainsi que ses plus proches amis , quitte à utiliser des stratagèmes ingénieux mais moralement discutables (l'épisode des "votes de popularité" en est le meilleur exemple) . Du coup , il est loin d'être un sain mais au moins il a une personnalité plutôt crédible et un peu plus intéressante que celles des "héros" de survival games habituels . Cependant , plus l'histoire avance , plus il se transforme en "parfait petit martyre" qui passe son temps à se plaindre et à se lamenter sur soi-même . >_<
Et , quand enfin King's Game prend son envol et tente des sortir de ce scénario convenu , il se plante en beauté en nous livrant une fin fantaisiste qui semble bâclée et assez ridicule , en tout cas selon moi . Une des choses qui me plait le plus dans les mangas survival games , c'est de chercher l'identité et les motivations du game master . Malheureusement , en voyant les morts de plus en plus fantaisistes , j'ai vite compris que j'allais être déçue sur ce point . Bah oui , quand tu vois des gens se faire démembrer , artificier ou encore décapiter alors qu'ils sont seuls dans une pièce ... tu comprends forcément qu'il y a quelque chose de surnaturel qui se trame la dedans ; et personnellement je préfère les histoires de psychopathes que les crimes surnaturels ^^" . Mais je ne pensais pas être autant déçue , je dois bien l'avouer . J'ai trouvé cette fin facile , bâclée et à la limite du compréhensible . Une explication finale aussi superficielle pour un carnage aussi grand , c'est vraiment décevant ! >_< Mais bon , avec un peu de chance , cette fin prendra plus de sens grâce à la série King's Game Origine ...



En ce qui concerne l'ambiance de King's Game , j'ai trouvé que la tension était plutôt bien gérée et , même si je dois bien avouer que je me moquais éperdument du sort de la quasi totalité de ces élèves énervants les seuls que j'ai trouvé un minimum sympas sont Naoya et Yosuke , le manga a au moins le mérite d'avoir réussi à me faire ressentir de l’écœurement envers ce jeu cruel , injuste et macabre . 
En ce qui concerne le chara design , il n'était clairement pas moche , certes , mais n'avait rien de vraiment particulier non plus . De plus , je l'ai trouvé moyennement en accord avec l'ambiance malsaine de l'histoire , ce qui est plutôt dommage .
Pour finir , niveau scénario , j'ai été dérangée par certaines incohérences et certains petits détails étranges tel que le fait que les personnages continuent de parler normalement au lieu de crier de douleur pendant qu'ils se font punir par immolation , démembrement ... etc , ou encore tel que le manque de représentation d'autorité . En effet , on ne voit presque jamais d'adultes et , lorsqu'on croise enfin la police , elle ne fait absolument rien . Il y a déjà eu plusieurs morts mais visiblement ils s'en moquent et prennent ça pour une blague ; il y a encore pleins d'autres morts après cela , mais pourtant ils ne viennent toujours pas mener l’enquête . D'ailleurs , maintenant que j'y pense , je ne me souviens pas avoir vu non plus de parents , de professeurs ou d'autres élèves que ceux de la classe de Nobuaki ... L'histoire ne se passe pourtant pas sur une île déserte ou dans une dimension parallèle . Étrange , ne ? O_o

Conclusion : Un manga survival game plus sadique qu'amusant qui est peu transcendant d'originalité et dont la fin est décevante . Heureusement , même si King's Game n'est clairement pas passionnant , il est court alors vous de perdrez pas trop de temps en le lisant . Je vous conseille donc de le tester pour vous faire votre propre avis dessus puisque , après tout , on est jamais à l'abris d'une bonne surprise . Et puis , vu sa popularité , je suppose que beaucoup de personnes l'ont aimé plus que moi ^^'

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


King's Game - Extreme

Titre Original : Ousama Game - Shuukyoku
Année de publication : 2012 - 2014
Nombres de volumes: 5
Scénariste : Kanazawa Nobuaki
Dessinateur : Kuriyama Renji
Genres:  Drame - Horreur - Mystère - School Life - Surnaturel - Survival game - Thriller

Résumé : Ôsama Game - Shûkyoku adapte la suite du novel Ôsama Game. Il s'agit donc de la suite du manga Ôsama Game, publié en France sous le titre King's Game.
Cette nouvelle série aborde le thème du retour à la vie normale : comment peut-on intégrer un nouveau lycée, se faire de nouveaux amis, etc... quand on a déjà tout perdu de manière tragique et cruelle?
Cette histoire suit le survivant du "King's Game" lors de son arrivé dans un nouvel établissement. Ses camarades font tout pour le mettre à l'aise et pour qu'il s’intègre facilement, mais son attitude les laisse perplexe : il refuse tout contact ! 
Chez lui, il enchaine les crises de larmes et les cauchemars. 
Pourtant, peu à peu, il reprend goût à la vie grâce à ses camarades. Mais il semblerait que la malédiction du "King's Game" le poursuit. Source Nautiljon


Avis d'Emi-chan :
5/10  

On reprend la même trame de base que pour King's Game et on recommence ; bah oui , on ne change pas une équipe qui gagne ... ou tout du moins qui fait gagner de l'argent ! I said 1 for the money , 2 for the money ~  

Honnêtement , je m'attendais au pire en démarrant la lecture de King's Game Extreme puisque je n'avais déjà pas accroché à King's Game et , qu'en plus de cela , j'avais lu pas mal de commentaires sur internet disant que ce dernier était meilleur que sa suite . Et bien , à ma grande surprise , ça n'a pas été aussi horrible que ça . Bon , j'ai trouvé ça toujours aussi peu original mais , au moins , je n'ai pas trouvé ça plus mauvais que la première série ; en fait , étonnamment , j'ai même trouvé ça légèrement mieux . 



La première chose que l'on remarque en démarrant cette KGE , c'est le changement de dessinateur qui s'est opéré entre la première et la seconde série . Les nouveaux dessins sont moins arrondis et surtout plus exagérés dans les scènes de folie , ce qui risque de déplaire à certaines personnes mais , dans mon cas , cela ne me dérange aucunement ; au contraire même , je trouve que ce nouveau chara-design colle mieux à l'horreur extrême et à l'ambiance malsaine qui se dégage  dans la plupart des scènes du manga . 
En ce qui concerne l'histoire , j'ai trouvé qu'elle était un tout petit mieux maîtrisée que celle de King's Game ; le rythme est ici plus soutenu , les événements s’enchaînent plus rapidement , on s'ennuie un peu moins . Les punitions sont données à une rapidité folle et cela permet de réduire rapidement le nombre de personnages pour ainsi pouvoir se concentrer sur un plus petit groupe d'élèves . C'est peut être pour cela que je me suis un peu plus intéressé au sort des élèves de cette classe et que j'ai par conséquent ressenti un petit quelque chose devant la mort de certains d'entre eux Kenta , Ryo , le coiffeur . J'ai également assez aimé la petite touche de romance et de bromance , hehe . Par contre , qu'est ce que j'ai pu détester Natsuko ! >_<

Niveau horreur , King's Game Extrème va plus loin que son préquel selon moi . Les punitions sont distribuées plus rapidement et les nouvelles épreuves sont encore plus cruelles et sadiques que les précédentes . Les deux derniers tomes sont particulièrement violents et on ressent en les lisant un profond écœurement envers ce jeu injuste .
Pour finir , en ce qui concerne la fin de l'histoire , je l'ai trouvé une nouvelle fois bâclée et ridicule mais , à choisir entre cette fin et celle de King's Game , je préfère encore celle ci . 

Conclusion : King's Game m'avait principalement ennuyée ; King's Game Extreme lui m'a fait ressentir un peu plus d'émotion . C'est toujours loin d'être transcendant mais ça s'améliore un peu , c'est déjà ça .


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


King's Game - Origin

Titre Original : Ousama Game - Kigen
Année de publication : 2014 - 2016
Nombres de volumes: 6
Scénariste : Kanazawa Nobuaki
Dessinateur : Yamada J-ta
Genres : Drame - Horreur - Psychologique - Survival game

Résumé : King's Game Origin, est le prequel de King's Game et King's Game Extrême. L'histoire relate les événements du tout premier King's Game,qui a eu lieu dans le petit village montagneux de Yonaki, 30 ans avant l'histoire de Nobuaki. Un beau jour, Kazunaki Honda et ses camarades de classe reçoivent une mystérieuse enveloppe noire. En l'ouvrant, ils ignoraient qu'ils venaient de sceller leur destin : car en effet, nul ne peut échapper à la malédiction du King's Game... Source Nautiljon



Avis d'Emi-chan :
6,5/10  

Un miracle c'est produit les choupinous : j'ai trouvé une des séries King's Game pas mal du tout ! Et c'est une chouette surprise parce que , jusqu'ici , les King's Game et moi , on ne s'entendait pas super bien ^^" .

Troisième série , troisième dessinateur ; on retrouve ici des dessins moins gore et plus arrondis que ceux de King's Game Extreme et , selon moi , également plus réguliers et agréables à regarder que ceux de King's Game (Renda Hitori) . Alors , même si j'ai trouvé que les dessins durant les scènes violentes manquaient de folie , j'ai trouvé le chara-design des personnages vraiment pas mal du tout . Un premier bon point pour King's Game Origin donc . ^^
Ensuite , comme j'avais notamment reproché à la première version de King's Game de ne pas montrer de parents ou de formes d'autorité quelconque , j'ai été agréablement surprise de voir que Origin ne reproduisait pas la même erreur . L'histoire se déroule ici dans un village isolé , idée peu originale , certes , mais très efficace pour régler le problème fâcheux du "lycée qui semble être dans une dimension parallèle" et pour introduire des familles entières au lieu de seulement nous montrer des lycéens aux parents inconnus . Quant à la police , elle est rapidement appelée dans Origin , ce qui permet de rendre le récit un peu plus crédible et puis surtout cela permet de montrer les réactions de l'état et des autorités face à ce village maudit , ce qui est plutôt intéressant .



Le début de l'histoire est plus long à se mettre en place et plus niais que dans les King's Game publiés précédemment mais , personnellement , j'ai aimé que Origin prenne son temps pour mettre en place correctement son cadre spatio-temporel et pour développer un peu plus ses personnages . D'ailleurs , en parlant des personnages , je les ai trouvé moins stéréotypés et plus réalistes que ceux de KG et de KGE . Le fait que leurs histoires personnelles et leurs situations familiales soient montrer m'a permis de comprendre plus facilement leurs comportements et m'a aussi permis de m'attacher un peu à certains d'entre eux .
En ce qui concerne les missions sadiques du jeu , j'ai aimé qu'elles soient différentes des autres King's Game et surtout j'ai aimé qu'elles soient parfois en rapport avec les traditions du village . J'ai également aimé le passage "escape game dans la grotte" qui était assez intense (passage non pas du à une mission du jeu mais plutôt à une vengeance personnelle) . Quant aux punitions , elles sont toujours aussi sadiques qu'avant mais , cette fois , on voit mieux à qu'elle point elles sont horribles . En effet , dans le premier KG , j'avais trouvé ridicule le fait que les personnages continuent de parler normalement au lieu de crier de douleur en recevant leur gage ; et bien dans Origin la chose est corrigée puisqu'on voit bien que les personnages souffrent atrocement lorsque , par exemple , leurs os se cassent tous les uns après les autres .

La première partie de King's Game Origin n'est donc pas parfaite mais elle est très divertissante et assez intéressante . Malheureusement , la suite du manga s’essouffle un peu et devient plus lassante et moins passionnante . 
J'ai , une nouvelle fois , trouvé la fin très moyennement crédible mais bon , par rapport au fins précédentes , on s'améliore , c'est déjà ça après le virus informatique carrément bidon puis le ridicule virus biologique qui se transmet via informatique , nous avons cette fois le droit à un virus biologique qui ne peut pas vivre sans son hôte ... mais qui oblige tout de même ce dernier à participer à un jeu qui se fini en tuerie ... logique ? mouai , mouai , mouai ... . Et puis , le fait que les personnages eux même mettent en doute cette théorie permet d'atténuer ne serait-ce qu'un peu son ridicule . ^^'

Conclusion : Bien mieux selon moi que les deux autres séries KG précédemment publiées ; King's Game Origin est loin d'être parfait mais il est plutôt sympathique et rapide à lire .



Annyeong  ~



Have fun , Emi-chan <3

Aucun commentaire :

Publier un commentaire